Brume Orpin : le luxe engagé…


Quelle sera la nouvelle ère post-covid du parfum?


Nous ne pouvons pas dire que le parfum ait toujours été irréprochable d’un point de vue écologique. Les temps que nous traversons nous auront tous mis face à la réalité et à l’urgence d’actions. La RSE est déjà un pas de franchi pour les entreprises aux codes de marque pré-établis, il a boosté le modèle des flacons ressourçables et poussé les marques à se soucier du recyclage des flacons, une fois ces derniers vides.

L’émergence du Bio a sûrement ouvert une nouvelle voie également, même s’il persiste des manques de transparence. Effectivement, n’oublions pas que les modes d’extractions en parfumerie, comptent autant que l’action des producteurs, qui cultivent les fleurs et autres ingrédients de parfumerie! Pour schématiser : un champ de fleurs bio, extrait aux solvants (plus ou moins toxiques) donne un concentré qui ne peut pas être irréprochable. Bien sûr, l’action sur le champ même est déjà un pas, mais qu’en est-il ensuite dans la chaîne de valeur !?


Le « naturel », un autre axe plébiscité par notre industrie a pourtant vu la réglementation IFRA banir un tas de ces composants naturels et évoluer au fil des ans : Atranol, lyral (également connu sous les noms de kovanol, kugonal, landolal). Ces composants présents dans des créations de grandes maisons de parfum ont dû trouver des substituts au fil des années, modifiant parfois leur restitution olfactive alors qu’il s’agissait bien de matières issues de la nature.


Pour nous en création, la synthèse a révolutionné la palette du parfumeur en élargissant largement l’offre des matières premières qui nous servent à raconter des histoires en parfums. Cette diversité olfactive contribue à la créativité que nous partageons avec nos parfumeurs. La synthèse est donc un impondérable; reste à sélectionner des matières synthétiques qui ne sont pas issues de la pétro-chimie et privilégier les composants issus de la chimie verte (synthétisés à partir des matières naturelles, biodégradables et renouvelables).


Pour @Brume Orpin, il faut aller plus loin…


Dans le microcosme du parfum, nous constatons que du parfum au flacon, en passant par le packaging, nous avons établi des « codes » qui sont parfois à l’inverse même du « bon sens » qui nous sautent aux yeux actuellement.


Ainsi @brume orpin travaille à l’élaboration de créations ultra-engagées depuis plus de 18 mois… « Nous avons réduit notre palette de plus de 10 000 ingrédients à près de 200 ingrédients « GREEN » afin de penser une offre « nouvelle génération » » déclare Tiphaine Cogez Cousseau.

Un flacon serait plus qualitatif s’il est plus « lourd » - avec donc un poids de verre plus important > ce qui impacte son empreinte carbone, le poids de verre à produire et donc à recycler…heureusement, le verre est une matière des plus éternellement recyclable ! Néanmoins les formules restent des secrets bien gardés chez nos amis verriers… Un flacon impliquant une nouvelle gestuelle est à l’étude et accueillera nos créations. Pensé comme un exercice d’art, le flacon deviendra alors un objet signature et son impulsion vient d’une artiste engagée avec qui nous partageons le goût du « beau sens ».


L’art de l’emballage guide nos développements : cales, étuis, boites, cellophane…reste à revoir cette démarche pour minimiser l’impact et se concentrer sur l’essentiel, à l’image de la maison Ruinart et son étui « deuxième peau » développé pour cette fin d’année. L’évaluation de nos alternatives papiers est un point clef de notre démarche brume orpin pour nos clients de plus en plus en demande d’engagement mais également pour notre projet de marque.


Enfin, la distribution ne devrait pas être épargnée dans ce projet ambitieux et un modèle particulier sera pensé pour répondre aux exigences sanitaires actuelles.


Un pas vers demain mature donc au studio…

________________________________________________________________________________________________________

#newyear #2021 #parfum #newproject #newbrand #fragrance #perfume #creation #savoirfaire #madeinfrance #brumeorpin #workinprogress #entrepreneurs #neverstop #creating #sengagerpourdemain #planetmatters #eco #green

13 vues

Posts récents

Voir tout

CUISI-NEZ

TheOcO SAS

Signature Olfactive Pour Hotels Et Marques | Brume Orpin

Contact Commercial

jcc@brume-orpin.com

© 2023 by Brume Orpin © Graphic Chart Bonsoir Madam

©  Photos Credits  TCC / © Video Matcha Prod pour BO

  • YouTube
  • Instagram - Brume & Orpin - Parfum
  • LinkedIn - Brume & Orpin - Parfum
  • Facebook - B&O - Parfum Sur Mesure