top of page

LE PARFUM DE DEMAIN



Une innovation olfactive s'opère chez Brume Orpin, plaçant le parfum au cœur d'un mouvement vers un luxe vertueux et plus durable. Nous nous sommes plongés au cœur de notre savoir-faire, avons exploré comment l'industrie du parfum, autrefois limitée aux senteurs, devait se réinventer en créant des produits plus sains, dépassant les réglementations en cours. Au-delà de notre quête de bien-être individuel, cette transformation cherche à insuffler une nouvelle éthique au cœur de notre métier.

 

Création de produits plus sains *

 

La tendance actuelle en matière de beauté évolue vers la création de produits plus sains, la clean beauty ayant ouvert la voie de ces recherches mais chez Brume Orpin nous souhaitions aller au-delà des normes réglementaires existantes et exprimer notre « bon sens ». Savez-vous qu’on estime à plus de 60% la quantité d’ingrédients issus de la pétrochimie dans la parfumerie conventionnelle que nous connaissons ? Nous avons fait le choix de composer autrement, privilégiant des ingrédients sans impact sur notre santé et sur l’environnement, éliminant ainsi toute pétrochimie potentiellement préjudiciable.

 

Au-delà des réglementations en vigueur **

 

Pour marquer une véritable avancée dans la voie de la durabilité, nos créations de parfums choisissent d’aller au-delà des réglementations en cours. Savez-vous que seul 1 flacon de parfum sur 10 trouve aujourd’hui le chemin du recyclage ? En poussant l’innovation, nous souhaitons être pionniers d'un mouvement audacieux vers un luxe responsable, démontrant qu'il est possible de créer des produits d'exception tout en respectant l'environnement.

 

Vers un luxe vertueux réinventé ***

 

Cette évolution vers des produits plus sains et la volonté de dépasser les normes réglementaires est ancré dans notre ADN de marque. Savez-vous que la France est le plus gros producteur et exportateur mondial de parfums ? Nous sommes tenus d’assurer la naissance d'un luxe vertueux réinventé, où le bien-être personnel coexiste harmonieusement avec la préservation de notre planète. Les consommateurs, désormais plus avertis et exigeants, réclament des expériences luxueuses empreintes de responsabilité sociale et environnementale.

 

Selon une étude réalisée par l'Observatoire des Cosmétiques en 2021, environ 60% des consommateurs français déclarent être attentifs à la composition des produits cosmétiques, et près de 40% d'entre eux choisissent leurs produits en fonction de critères écologiques. Cette sensibilisation s'étend non seulement aux femmes mais également aux hommes, qui sont de plus en plus enclins à choisir des produits de beauté respectueux de l'environnement. Ces chiffres indiquent une préférence croissante des consommateurs français pour des produits de beauté plus propres, plus éthiques et plus durables, reflétant ainsi la tendance mondiale vers une consommation plus consciente dans le secteur de la beauté.

 

Dans ce contexte, l'industrie du parfum émerge comme un acteur clé dans la redéfinition du luxe français qui s’exporte si bien. La création de produits plus sains et la volonté de dépasser les normes établies témoignent d'une transformation profonde. Pour nous, le parfum est bien plus qu’une expérience sensorielle holistique, c’est un symbole de luxe qui se doit d’être vertueux. Les savoir-faire qu’il convoque se doivent d’incarner l'éthique, la durabilité, et l'engagement pour un monde meilleur. Cette réinvention prometteuse dessine les contours d'une nouvelle ère, où la sante, la beauté et la conscience écologique convergent pour créer un luxe véritablement plus éclairé. Un nouveau rêve en soit…

 

* Référence : Verbeek, D., & Rothenberg, S.E. (2020). Natural is green: Consumer perception and willingness to pay for natural fragrances. Journal of Business Research, 107, 228-238.

** Référence : Moorhouse, J., & Muthu, S.S. (2019). Environmental sustainability in the leather supply chain: An exploratory framework from a business perspective. Journal of Cleaner Production, 215, 1-12.

*** Référence : Parguel, B., Benoît-Moreau, F., & Larceneux, F. (2011). How sustainability ratings might deter ‘greenwashing’: A closer look at ethical corporate communication. Journal of Business Ethics, 102(1), 15-28.


17 vues

Comments


bottom of page