Les belles rencontres de Brume Orpin #6 Ophélie Dumay / 23 May


Rencontre avec Ophélie Dumay, fondatrice du cabinet 23 MAY en 2016, qui conseille les entreprises en stratégie et identité de marque. Sa mission est d’éclairer l’identité profonde de l’entreprise pour mieux exprimer ce qui l’anime vraiment.


Elle co-écrit avec les équipes dirigeantes la plateforme de marque et la raison d’être de l’entreprise. Elle les accompagne dans la création ou la refonte de l’identité visuelle et du territoire d’expression de la marque et dans la création de ses contenus. Après l’intervention d’Ophélie, l’équipe dirigeante et les collaborateurs sont alignés autour d’une identité commune et d’une vision partagée de l’avenir de leur entreprise. Le cap stratégique est posé.


23 MAY et Brume Orpin ont en commun leur profonde conviction que l’entreprise de demain devra se définir, agir et s’exprimer comme un acteur conscient de son impact sur le monde. Être responsable. Ce qui était de la com’ hier, sera la raison d’exister de demain… C’est pour cette raison que nous souhaitions recueillir les propos d’Ophélie. Elle nous partage ici, son sentiment pour l’avenir de la communication mais surtout sur l’expression des valeurs profondes de l’entreprise pour laquelle, l’identité olfactive a un rôle à jouer…


Chez Brume Orpin, créer un parfum c’est avant tout, raconter une histoire. Son expression se sent et se ressent plutôt qu’elle ne se voit : c’est une invitation au voyage de l’âme. Pour 23 MAY, c’est également une quête de sens qui est à l’origine de chaque projet. Racontez-nous…


Les dirigeants qui font appel à moi ont tous un point commun. Tous ressentent le besoin de retrouver et redonner du sens à leur projet d’entreprise. Ils traversent une étape clé qui nécessite de fédérer les équipes autour d’un nouveau récit. Une histoire qui fasse sens avec leur histoire et l’avenir auquel ils souhaitent prendre part.

La plupart du temps, il y a un élément déclencheur, un rachat, une croissance (trop) rapide, un nouvel entrant sur le marché qui fait bouger les lignes… Un événement qui fragilise l’organisation.

D’où la nécessité de redonner du sens, qui pour moi est le ciment des fondations de toute entreprise durable.


Nous avons en commun l’intérêt de l’engagement sociétal et environnemental. D’après vous, comment doivent s’exprimer les actions concrètes d’une entreprise à travers sa communication ?


Beaucoup d’entreprises n’osent pas communiquer sur leurs engagements par crainte de s’exposer.

Je conseille aux dirigeants que j’accompagne une démarche transparente et une communication sincère. Exprimer leur engagement, leur combat, l’idéal qu’ils souhaitent atteindre mais surtout les actions concrètes qu’ils mettent en place pour cela.

Les consommateurs, les clients, les citoyens, portent plus d’attention au chemin emprunté par les marques qu’à la destination finale.

Les actions doivent être présentées avec précision, accompagnées de résultats mesurés et concrets.


Afin d’affirmer ou créer un univers de marque, quels sont les outils qui vous semblent être les plus efficaces?


D’abord savoir qui on est ! Cela peut paraître une évidence, mais beaucoup d’entreprises se lancent sur la refonte de leur site web sans vraiment savoir quelle histoire elles veulent raconter.

La plateforme de marque est donc pour moi le point de départ.

Ensuite, vient l’identité visuelle (le logo) et le territoire d’expression (l’iconographie, la typographie, les couleurs ...).

Et enfin, tout ce qui va nourrir son territoire et renforcer la singularité et la personnalité de la marque : le son (son identité sonore), la voix (son identité vocale) et l’odeur (son empreinte olfactive) !


Le marketing sensoriel a-t-il un rôle à jouer selon vous et si oui, de quelle façon doit-il être utilisé pour affirmer un patrimoine de marque ?


Oui bien entendu. L’approche « classique » veut que l’on travaille d’abord « l’image » de la marque, le visuel. Nous sommes dans une société de l’image. Mais comme celles-ci nous inondent, les entreprises cherchent par d’autres biais à entrer en résonance avec leurs consommateurs ou clients, à créer de l’émotion pour laisser une trace mémorielle.


De plus en plus, le travail sur l’identité de la marque relève d’une approche holistique. On travaille la marque dans toute ses dimensions sensorielles. En partant du sens bien entendu, et en cherchant à l’exprimer à travers tout ce qu’elle est, une image, un son, un parfum… C’est souvent ainsi que sont créées les plus belles « expériences » dans le retail ou encore dans l’hôtellerie.


Plus personnellement, partagez-nous votre meilleur souvenir parfumé.


C’est difficile de faire un choix ! Je dirais le parfum du Pilao, un plat typique de Mayotte, où j’ai vécu pendant 2 ans. Cannelle, curcuma, clous de Girofle, poutou (piment)… Une explosion d’épices que je n’ai jamais réussi à recréer et à ressentir à l’identique ici. C’est le côté un peu magique des parfums, ils appartiennent à un moment, à un lieu à des personnes…


Découvrez en plus sur 23 May: https://www.23may.fr/

Prenez contact avec Ophélie Dumay: https://www.linkedin.com/in/ophelie-dumay/

________________________________________________________________________________________________________

#communication #plateforme #marque #identite #brumeorpin#parfum#fragrance#bespoke#surmesure#madeinfrance #marketing#business#communication#france#paris#branding#customerexperience#lifestyle#startup#success#inspiration#instagram#web#entrepreneurship#essaisparfumes#scentedstories#brumeorpin#withinBO#lesbellesrencontresbo

8 vues